Excel, 30 ans de succès et l’occasion de faire le point pour les entreprises

Excel est apparu sur le marché en 1985, et depuis, il s’est imposé dans le monde des affaires comme un outil de travail essentiel. La célébration de son 30e anniversaire cet automne est l’occasion de revenir sur son importance sur le marché, ses avantages et ses inconvénients.

Tableur numéro un au monde

Le tableur de Microsoft est devenu la référence pour ce type de logiciel, et le plus utilisé par les entreprises. Toutefois, avec l’évolution des besoins et contraintes des organisations, si beaucoup continuent de télécharger Excel gratuit, le programme commence à ne plus convenir à un nombre croissant de professionnels.

Microsoft Excel est aujourd’hui plébiscité pour sa capacité unique à traiter des données et en même temps de les présenter. Son adaptabilité et sa flexibilité sont d’ailleurs difficiles à battre ; sur un marché très fluctuant, il offre une réactivité inégalée aux départements financiers de toutes sortes d’entités publiques et privées. Du côté des utilisateurs finaux, la préférence pour la gestion des données va au tableur plutôt qu’au business intelligence.

Le problème avec cette approche est qu’Excel met l’accent sur la présentation au détriment du processus. En effet, chaque individu peut avoir sa propre manière de concevoir les tableaux, les formules et les calculs. Cette hétérogénéité complique le maintien de la cohérence et du contrôle. Par ailleurs, s’il quitte l’entreprise, les feuilles de calcul qu’il a conçues pour un travail spécifiques sont difficilement reproductibles.

Le problème des feuilles de calcul Excel

Excel est le plus efficace lorsqu’il est utilisé comme un outil tactique, ou comme un modèle pour une conception plus formelle du processus. Les dangers d’une trop grande dépendance au tableur sont d’ailleurs révélés par un récent sondage YouGov : pour les 72 % de grandes et moyennes entreprises qui y recourent, 17 % ont déjà subi des pertes financières dues à des feuilles de calcul mal conçues.

La source de ces problèmes est le fait que les utilisateurs finaux n’ont pas toujours conscience des limites d’Excel. Selon la même étude, seulement 41 % des entreprises ont investi dans une formation appropriée sur l’utilisation du tableur et de ses fonctionnalités avancées au cours des six derniers mois, ce qui signifie que plus de la moitié des utilisateurs d’Excel ne maîtrisent pas ses dernières évolutions.

Les solutions récentes pour pallier aux faiblesses du tableur

Malgré les progrès indéniables apportés par Excel aux services financiers du monde entier, et le fait que les entreprises s’y soient attachées au cours des trois dernières décennies, des rapports récents ont mis en évidence le risque d’erreurs associé à de grandes feuilles de calcul complexes.

En conséquence, après une si longue période et avec les exigences qui changent presque quotidiennement, il est temps pour les entreprises de remettre cette relation en question pour rester dans la course.

Nombreuses sont celles qui réfléchissent à des alternatives en mesure de réduire ces risques, tout en apportant le même niveau de flexibilité que le programme de Microsoft. L’objectif est d’optimiser l’utilisation d’Excel, mais aussi examiner comment leurs processus de gestion de volumes de données plus importants peuvent être améliorés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *